top of page
eau-bleue-transparente-mer-mediterranee-lumiere-du-soleil-plusieurs-bulles.jpg
Rechercher

Que deviens-tu ?

 



Nom / prénom

BODU Mathilde


Surnom

Mes proches m’appellent ‘Theldé’. A l’étranger tout le monde m’appelait ‘Mati’, plus facile à dire que Mathilde dans certaines langues.


As-tu nagé ? Spécialités ?

J’ai commencé la natation à 5 ans et je me souviens de ma première compétition à l’âge de 5 ans et demi, un 25 Brasse ! 😊  

Originaire de région parisienne, j’ai nagé principalement à la SN Versailles. 

J’ai eu plusieurs spécialités, au départ la brasse, puis étant ado reconversion vers le Dos, 4N et les 400 et 800NL ! 

J’ai arrêté à 19 ans pour des raisons personnelles et ai repris doucement à 30 ans, en tant que Masters, alors que je vivais au Brésil.  


Ton moment de gloire, ou une belle anecdote sportive ?   

J’ai d’excellents souvenirs des différents stages que nous avons faits avec la SNV, et des relais avec mes copines. Je partage également de très bons moments avec mon club actuel, le TOAC (Toulouse), club que j’ai rejoint en 2010.  

La natation est aussi une histoire de famille aujourd’hui. Mon compagnon nage également au TOAC, et notre petit a commencé cette année ! 



ta vie aujourd'hui ?

Une vie très active ! 😊 Je me consacre à ma famille (j’ai deux garçons de 6 ans et 17 ans) et à mon travail, qui me passionne et donc me prend pas mal de temps !  

Je vais aussi régulièrement voir des matchs de rugby, volley ou basket, je sors avec mes amies, sans oublier le sport, que j’essaye de pratiquer avec régularité.  



Pourrais-tu nous donner plus de détails sur ton activité professionnelle ? 

J’ai fondé en 2021 l’agence HAPPY IN FRANCE. La vocation de l’entreprise est de faciliter la découverte et l’intégration en France des professionnels et sportifs de haut niveau étrangers, ainsi que leur famille, en leur donnant toutes les ressources pour avoir une vie épanouie en France.  

Nous proposons un accompagnement à 360° sur tous les aspects Pro/Perso/Linguistique/Culturel et Pratique afin de couvrir tous leurs besoins. Mon approche est empathique, j’ai monté l’offre en fonction de ce que j’ai vécu en tant qu’expatriée, ayant vécu pendant 14 ans dans 3 pays aux langues et cultures très différentes (Etats-Unis, Porto Rico et Brésil). J’ai dû m’adapter à l’étranger, mais une réadaptation a aussi été nécessaire quand je suis revenue en France, même si je n’avais pas la barrière de la langue... De même, chaque collaborateur de HAPPY IN FRANCE a eu une expérience en tant qu’expatrié afin de rendre l’aventure française optimale pour les étrangers que nous accompagnons. 

En parallèle, j’ai créé MY FRENCH TEAM, une agence pour aider les sportifs à préparer un projet de vie en parallèle de leur carrière de haut niveau, ou à préparer leur reconversion. J’accompagne des sportifs de différents sports et j’espère pouvoir bientôt accompagner des nageuses/nageurs dans leur quotidien ou leurs projets futurs ! 


Tes engagements divers ? 

J’aime me sentir utile et aider les gens. Dans mon travail je m’engage pour le bien-être des étrangers et pour la promotion de la culture et langue françaises.  

Si j’avais plus de temps, je promouvrais la Santé par le sport, notamment chez les enfants et ados, pour mettre en avant des messages sur la nutrition, la forme physique et le bien-être mental. 


Tes pratiques sportives actuelles, tes moments de détente ? 

Je pratique le « sport santé » ! Je nage 2-3 fois par semaine (en club). La natation m’apporte un équilibre mental et physique essentiel pour pallier mon rythme de vie actif et à la charge mentale qui en découle. C’est un sport complet mais qui a en plus le pouvoir de me vider la tête !   

J’aime voyager, lire ou aller au restaurant avec ma famille.  Enfin je suis une grande fan de tourisme et de séries françaises et étrangères. 



Ta devise ?

"Cela semble toujours impossible jusqu'à ce que ce soit fait."


En tant que sportive, mais aussi par ton expérience professionnelle au contact de nombreux sportifs, quelles sont les valeurs que tu souhaiterais mettre en avant et qui te servent dans ton quotidien ? 

Dans mon travail je mets en valeur les valeurs de confiance et d’autonomisation.  La confiance est une valeur-clé dans tous les aspects de la vie.  

Le sport m’a appris à être persévérante, endurante, à travailler dur pour atteindre mes objectifs, et à vivre en santé et bien-être. 

La vie de club et les compétitions favorisent le sens de la cohésion et d’appartenance entre les membres de l'équipe, ce qui est transposable à la vie d’entreprise.  


Ta devise ?

« Confiance et résilience ! » 

Et sans vouloir paraître chauviniste, je trouve que notre devise « Liberté, égalité, fraternité » est inspirante et que le monde serait plus en paix si elle était appliquée. 


Ton regard sur le sport de haut niveau aujourd'hui, en France et à l’étranger ? 

Je trouve dommage que le sport de haut niveau ne soit pas assez valorisé et sponsorisé en France. J’ai pu constater aux Etats-Unis que les sportifs ont un autre statut, et des moyens leur permettant de bien vivre, d’étudier, de travailler, de mettre en œuvre des projets… en parallèle de leur carrière.  

Mon travail est d’accompagner les sportifs étrangers qui viennent rejoindre un club français mais on constate malheureusement que de plus en plus de français trouvent de meilleures opportunités à l’étranger pour concilier vie perso/pro et carrière sportive. D’autres sont également contraints d’arrêter le sport pour se consacrer à un projet personnel ou professionnel.   

Dans d’autres pays on constate également que les sportifs sont plus accompagnés sur les aspects personnels, mentaux et émotionnels. Il n’est pas tabou d’aller voir régulièrement un psychologue par exemple. Les clubs disposent de préparateurs mentaux. Les sports collectifs ont des « player welfare officers ». En France, on est focalisé sur les performances physiques, mais celles-ci sont forcément liées à l’état d’esprit et à la confiance en soi du sportif.  


Pourquoi avoir adhéré aux Dauphins de cœur ?

J’ai contacté Catherine PLEWINSKI en juillet 2023 pour un projet qu’elle met en œuvre dans le domaine sportif, et elle m’a parlé des Dauphins de Cœur. J’ai tout de suite consulté le site et contacté Alain LAGUERRE, qui m’a décrit les valeurs de l’association et motivé à la rejoindre.  

La question que tu aurais aimé que l’on te pose ?

J'aurais aimé que l’on me pose une question sur mes sources d'inspiration.


La réponse à la question que tu aurais aimé que l’on te pose ?  

J'aime explorer ce qui me motive et ce qui nourrit ma créativité. Je suis d’un naturel curieux et je prône l’ouverture d’esprit. Mon travail me permet de rencontrer de nombreuses personnes de tous horizons et cela m’enrichit beaucoup personnellement.  

Les Français se plaignent beaucoup, mais quand je vois les difficultés que rencontrent certains étrangers, ou comment est la vie dans leur pays, cela m’aide à mettre les choses en perspective et à me rappeler de la chance qu’on a de vivre en France.   










227 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page